Côte Bleue

Accueil

 >

Les environs du Camping

 >

Côte Bleue


La Côte bleue est située entre Marseille, l’Estaque et Martigues et est composée de plusieurs petites calanques qui offrent un paysage idéal pour faire des randonnées. En passant par le sentier du littoral, on peut découvrir la ville de Marseille dans son ensemble ainsi que le port de Niolon qui représente le point de départ de beaucoup de balades connues dans la région. Une randonnée sur le sentier des calanques de la côte bleue débute d’Ensuès-la-Redonne jusqu’à Niolon, on découvre d’un côté une succession de calanques et de propriétés et de l’autre on garde une vue sur la mer bleu azur.

Description de la Côte bleue

La côte bleue s’étend sur 25 km entre la rade de Marseille et le golfe de Fos. Cette partie de la région auparavant méconnue fait aujourd’hui le bonheur de beaucoup de touristes qui souhaitent passer du bon temps en camping dans un havre pittoresque. La côte est composée de plages de sable blanc, de petites stations balnéaires et de cabanons qui rendent les calanques paradisiaques. Du haut des collines qui surplombent la baie, on peut admirer son chapelet d’îles entouré d’une mer couleur azur le long des massifs calcaires : un contraste qui donne au paysage tout son caractère. De plus, les plages telles que Establon, Niolon, Méjean et la Redonne situées dans des criques sont entourées d’un massif qui abrite une large végétation comme des pins et des chênes. La côte bleue fait partie d’une région qui offre aux amoureux de la nature de nombreux espaces tels que les criques, les plateaux et les falaises pour faire de longues balades dans un cadre magnifique.

Les paysages et zones protégées de la Côte Bleue

Après l’apparition des premières marinas, la côte bleue et sa bordure subaquatique devient une zone protégée. On tolère donc un développement modéré des constructions et des ports pour créer un site qui se fonde dans un décor féérique. Malgré la ville et l’industrie, le surpâturage touristique et les risques d’incendie, la côte bleue a su résister à la destruction. De nos jours, le site de la côte bleue est l’un des plus vaste en France. Toute la partie continentale de ce site est désormais protégé par le Conservatoire qui s’est arrangé pour acheter petit à petit des terres et la zone maritime, et pris en charge par un parc marin. Par la suite, grâce aux constructions de tunnels et de viaducs, de nombreuses voies on été ouvertes amenant une fréquentation du massif puis, suite au développement de la plaisance, des promoteurs ont eu l’idée de construire des marinas autour des calanques et des baies de la Côte bleue en gardant le paysage naturel de la bordure subaquatique.

Les activités de la Côte Bleue

Ce littoral est un endroit qui offre aux promeneurs un spectacle extraordinaire, les paysages se dévoilent au fur et à mesure en passant de l’anse des Laurons à la plage du Verdon ou encore par le petit port des Tamaris ou le village de Carro. Ces coins sauvages sont composés d’activités originales telles que la Boucle botanique, le parcours santé ou encore le Présentoir à fossiles. Le Grand Parc de Figuerolles s’étend sur 130 hectares et abrite de nombreuses activités à découvrir en famille comme un parcours d’accrobranche, une ferme et un centre équestre qui propose de longue balade à cheval, une autre manière de visiter la région. De plus, il est important de savoir que l’histoire de Martigues peut êtres révélée lors de la visite des monuments et des équipements culturels comme le Musée Ziem, la vitrine archéologique, le miroir aux Oiseaux ou encore le Fort de Bouc. Chaque été, il y a des visites guidées qui sont organisées dans la réserve marine de Carry-le-Rouet. Cette activité a pour but de faire découvrir les richesses du monde marin et également de sensibiliser les personnes sur l’importance du respect de la nature et d’une zone marine protégée comme la Côte bleue.

A propos du Camping Pascalounet | Autres campings à visiter | Bouches-du-Rhône | Partenaires du camping | Plan du site